rosenapoleon
top of page

17. Comment Rose Napoléon, stratège marketing, a aidé CJE à obtenir le nombre de candidats souhaité.

Dernière mise à jour : 8 août 2023




Contexte

La pandémie de Covid-19 a entraîné une augmentation significative de l'entrepreneuriat en raison de la perte de revenus pour de nombreuses personnes. Les programmes d'éducation ont été offerts en ligne, ce qui a permis à de nombreuses personnes marginalisées qui n'avaient pas accès à des cours en personne dans le centre-ville de Montréal de suivre des cours.


Programme "Entreprendre Ensemble"

Suite à ce constat, le gouvernement du Québec a lancé le programme "Entreprendre Ensemble" pour aider les populations marginalisées à obtenir une éducation en entrepreneuriat.


Objectif du programme

L'objectif principal du programme était de rendre accessible l'éducation en entrepreneuriat aux femmes issues des minorités visibles vivant dans le quartier Ahuntsic-Bordeaux Cartierville. Ces femmes avaient une entreprise artisanale comme la création de bijoux ou de vêtements faits à la main, et avaient souvent entre 30 et 45 ans. Elles étaient mariées, mères de jeunes enfants, avaient des responsabilités domestiques, occupaient un emploi à temps partiel et avaient peu de connaissances en matière de gestion d'entreprise.


Défi du programme

Le défi pour le programme "Entreprendre Ensemble" était d'atteindre les femmes du quartier Ahuntsic-Bordeaux Cartierville qui n'avaient pas accès à des programmes d'éducation en entrepreneuriat. Ces femmes étaient souvent isolées dans leur communauté et ne connaissaient pas les opportunités offertes par le programme "Entreprendre Ensemble" ou l'École des entrepreneurs du Québec. Pour surmonter ce défi, le programme devait travailler sur la sensibilisation et la promotion du programme auprès des femmes du quartier.


Stratégie du programme

La stratégie adoptée pour le programme était d'apaiser les craintes des femmes entrepreneures concernant leur background et leur capacité à compléter un cours en gestion d'entreprise et à lancer leur propre entreprise. La grande idée du programme était de montrer aux femmes du quartier qu'il était possible d'être une entrepreneure réussie, issue de la diversité culturelle, et de vivre de son entreprise. L'idée était de démontrer les joies de l'entrepreneuriat à travers des témoignages inspirants et authentiques de femmes entrepreneures, comme Rose, qui partagent leur expérience et les réussites qu'elles ont connues.


Exécution de la stratégie

Pour mettre en œuvre cette stratégie, le programme a créé trois vidéos de 30 secondes dynamiques mettant en vedette une vraie entrepreneure, Rose, qui vit de son entreprise. Les vidéos mettaient en avant les joies de l'entrepreneuriat et montraient aux femmes du quartier qu'elles pouvaient aussi réussir en tant qu'entrepreneures. Le programme a également utilisé une vingtaine de bannières web illustrant des femmes qui font de l'artisanat tout en gérant leur entreprise.


Ces bannières ont été utilisées sur les différents canaux de communication pour représenter différentes facettes de l'entrepreneuriat féminin et inspirer les femmes du quartier à se lancer dans cette voie. Les exécutions ont été diffusées sur des canaux comme YouTube, Facebook, Instagram et LinkedIn.


Résultats


Les campagnes vidéo ont été diffusées sur Facebook et ont été vues par 5 574 personnes en l'espace de 2 semaines. Les vidéos ont généré 2,934 impressions sur LinkedIn. Au final, le programme Entreprendre Ensemble a reçu 37 candidatures, dépassant l'objectif initial de 30 candidatures.


Grâce au succès de cette campagne, le client a été en mesure de renouveler sa subvention pour le programme l'année suivante, témoignant ainsi de l'impact positif et du potentiel de croissance du programme Entreprendre Ensemble.





bottom of page